Lucas Janin | Retour à la simplicité - Lucas Janin

Retour à la simplicité

Il y a quelques mois, j’avais commencé a faire ménage de ma vie virtuelle avec mon hara-kiri mon identité sur Facebook… Je n’avais jamais été un très grand actif sur ce réseau, mais en pesant les pour et les contres de ma présence, je me suis dit que je ne perdrais pas chose à disparaitre de ce monde virtuelle. Quatre mois après mon départ, je ne suis pas revenu sur Facebook comme me l’avait prédis des grands partisans de ce réseau :-) Et cela ne me manque pas du tout… J’utilise davantage le courriel, le téléphone et le chat… Les contacts en sont plus directs et le ration signal/bruit est bien meilleure.

L’internet dans sa poche

La partie télécommunication mobile a pris beaucoup de mon temps libre ces derniers mois. En effet, j’ai eu un iPhone 4 durant un mois puis évalué une transition sous Android théoriquement et en pratique avec un Samsung Galaxy S pendant un mois et pour finir un rapide passage avec le Google Nexus One.

nexus_one

Je ne vais pas rentrer dans les détails des raisons de mes satisfactions et de mes déceptions de chacun de ces smartphones, mais pour faire court, je suis partie du monde de l’iPhone pour le coté contrôle abusif d’Apple (et leur exclusivité avec AT&T) et j’ai trouvé le monde d’Android très intéressant, mais me connaissant cela aurais été très consommateur de temps (Roote, installer des ROM personnalisées, tester de nombreux gadgets et programmes,…)

De plus, j’ai  fait quelques calculs des coûts d’achat et de services d’un smartphone et des services qu’il me rendait… Pour ma part, la balance n’est pas en faveur de ce nouveau gadget.  Certes, c’est très pratique d’avoir internet dans sa poche… Entre autres, vérifier en temps réel la circulation de Los Angeles… Mais dans les faits, le plus souvent, j’utilisais mon smartphone devant un ordinateur… Et dans les cas de mobilité, ai-je besoin de recevoir et de répondre en temps réel mes courriels ? Lire mes flux RSS de partout ? De pouvoir dialoguer en chat ?… Non…

Avec le temps je me rendais compte que je me déplaçais dans un point à un autre à mon travail le nez pointé dans mon téléphone sans conscience de la présence de vraies personnes et de vraies choses autour de moi ! Non, je ne veux pas devenir comme les humains dans le film Wall-E de Pixar !

Pour revenir sur le cout financier de ce gadget, un rapide calcul me fait comprendre que je pourrai me payer un beau portable Mac ou une très bonne lentille Nikon tout les deux ans pour le prix similaire !!!  Remarquez que je ne suis pas totalement desintoxifié vu les unités de mesure que j’utilise :-)

Bref, pour ces multiples raisons, j’ai décidé de me séparer de mon smartphone.

  • Pour la partie téléphonie Google Voice, mon téléphone fixe au travail et un téléphone portable “basic” en prépayer (juste pour les urgences) remplaceront aussi bien, voir même mieux le smartphone pour beaucoup moins chère !!!
  • Pour la musique et les podcasts, un vieux iPod nano de 2 ans fera très bien le travail (pas besoin de le charger tous les jours et il sera moins encombrant et pèsera moins que mes différents smartphones !).
  • Pour la mobilité, je remplace mon iMac 24″ par un portable Macbook Pro. Pour le moment, un bon ami me prête un modèle de 2007 (merci Dominique). J’attends patiemment le modèle hiver 2010/2011 qui devrait intégrer le SATA3 en vue de lui greffer un SSD très rapide. Un ordinateur portable me permettra d’éditer mes photos durant les nombreux rendus au travail, de pouvoir l’utiliser de manière plus libre à la maison… Je trouve cela déprimant être le soir d’être enfermé dans mon bureau terriblement chaud en été alors que dehors une température bien plus clémente me nargue :-)

mbp15

Ma solution peut vous paraitre extrême, mais je me connais, je ne sais jamais faire dans les demi-mesures. Jusqu’à il y a deux ans, je me suis très bien passé de téléphone portable et encore plus de smartphone, je ne vois pas pourquoi les choses seraient différentes maintenant…

Google Reader

Pour continuer dans la même lancée, j’ai effectué un très grand ménage dans mes flux RSS de Google Reader… En effet, je suivais de plus 372 flux… Après avoir retirée les flux qui traite d’Android et iPhone, les inactifs, les redondants et enfin les inutiles,… Bref en gardant l’essentiel, je suis passé à 137 flux… Cela sera autant de temps disponible à des choses plus créatives.

google_reader

Twitter

De ce cotée, j’ai été sage conservateur. Je n’ai pas effacé mon compte. J’ai juste nettoyé mon compte d’information redondante avec ce lui RSS que je suis via Google Reader et les nouvelles iPhone et Android.  Résultat, je suis passé de 82 à 68…

Procrastination

L’autre partie à attaquer est la “procrastination” que je pratique sur internet et sur mon ordinateur et en testant de nombreux site, service et logiciels.  J’ai commencé à faire un gros ménage dans les utilitaires dans mon Mac (redondants ou inutiles)… Le but d’en finir avec cette procrastination et de faire les nombreuses choses en retard : Répondre à mes trop nombreux courriels en retard, faire le ménage dans ma librairie de Lightroom, écrire de billet pour mon blogue,… Bref, un large programme qui reste plus compliqué à organiser que de me séparer de mon smartphone ou de faire du ménage dans mes flux RSS…

Conclusion

Il est est encore un peu tôt pour connaitre qu’elles seront les conclusions à court et à moyen terme… Je sais que je vais complément à contre-courant de la vague de smartphone qui ne cesse de grandir…  Je vous donne rendez-vous dans 6 mois pour savoir ce que ces promesses d’alcooliques deviendront…. Je vais tenter de ne pas acheter un iPod Touch :-)

PS : Je vous invite à repasser prochainement ici pour un article sur mes plans de destruction de Kung Fu Panda 2… Il est temps de revenir au sujet principal de ce blogue !!

13 Comments

on Retour à la simplicité.
  1. Pierre
    |

    Chouette, un nouvel article !

    Effectivement, passer de “pas de portable il y a deux ans” à “tester l’iPhone 4 et des smartphones Android maintenant”, c’est un peu extrême !

    J’ai acheté un smartphone Android il y a près d’un an, parce que mon téléphone portable de l’époque (français) ne me permettait pas de lire/écrire le chinois (et comme je bosse à Taiwan…), et surtout parce que ma boîte me file une carte SIM 3G !

    Il y a des trucs assez chouettes, par exemple Google Maps.

    … et je crois que c’est tout. Je n’utilise pas facebook dessus, je n’utilise pas gchat non plus, pratiquement pas Twitter…

    Depuis que j’ai un smartphone, je fais moins attention aux lieux de rendez-vous parce que je sais que si je me perds en route, je peux toujours vérifier le plan ou chercher l’adresse sur Internet.

    À bien y réfléchir, un smartphone c’est quand même pas super utile :)

  2. |

    J’entreprends la même démarche. J’ai fermé pas mal de comptes web, j’ai fait un giga ménage dans mes flux RSS et mon prochain téléphone sera certainement un mobile “classique”. Sur mon smartphone, je n’utilise finalement pas grand chose. Je vous rejoins complètement, Pierre et toi.

    Pour le MacBook Pro, en investissant dans un stand + écran, tu as l’équivalent d’un iMac (à peu de choses près), avec la mobilité en plus. C’est une configuration presque idéale. J’ai moi-même un MBP avec stand (+ clavier / souris), mais pour l’instant pas d’écran (pas vraiment utile pour le moment). C’est un Late 2008 qui tourne à merveille. J’attends la v2 des prochains modèles pour, éventuellement, en changer (je dis “v2” puisque apparemment les prochains modèles ne seront pas qu’une simple update et que les v1 d’Apple — et autres — ont souvent des problèmes).

  3. Pierre
    |

    Gilles, vous ici ! :)

    Concernant l’informatique mobile, c’est intéressant car vendredi dernier je lisais ça :
    http://www.journaldugeek.com/2010/09/03/chronique-du-we-vive-le-pc-a-lancienne/

    Pour ma part, j’ai le même ordinateur (portable) depuis 2006. À l’époque, je l’avais acheté portable car j’étais à Taiwan et je devais rentrer en France. Mais finalement, il ne bouge jamais de chez moi ! Si je devais acheter un nouveau PC, sans aller jusqu’à le monter moi-même, je pense que je pencherais plutôt pour un petit barebone… enfin, mon portable n’a pas encore rendu l’âme, donc je ne me pose pas trop la question !

  4. |

    En fait, le smartphone créer de besoins plus qu’en combler de réels ! Il créer une addiction ou à chaque moment on peux être connecté… Certes certaines personnes en ont besoins professionnellement, mais les ravages sont réels.. Il y eu l’addiction Blackbery, il y a maintenant une addiction du smartphone…

    Effectivement Pierre, le fait d’avoir un smartphone permet ne pas faire attention a beaucoup de chose, mais que ce passe t-il si la batterie est a plat ? :-) On sais plus rentre chez soit ? :-)

    Merci Gilles de me comprendre, je me sens moins seul :-)

    Merci Pierre pour le lien, je me suis reconnue dans la première partie et le deuxième m’a bien dissuadé de reprendre le tournevis pour me monter un PC :-)… Bon c’est vrai mon Macbook Pro sera un peu customisée : Remplace le superdrive par un SSD Rapide (cela n’est pas de ma faute, c’est la mauvaise influence de Mac Bidouille :-)

    Gilles, oui un Macbook Pro avec un écran comme le tout dernier Apple 27″ cela doit très bien pratique !!! Mais mes finances ne me le permettrons pas cela attendra 1 ou 2 ans pour l’écran.

    Pour ce qui du portable/post fixe, je pense vraiment le déplacer dans nombreux lieux (jardin, salon, terrasse, travail,…) Si j’avais un appartement, cela serait peut-être diffèrent.

  5. |

    D’accord à 100%

    J’avais toujours des téléphones premiers prix qui me suffisaient pour les quelques appels/sms que je faisait. Mais là j’ai eu besoin d’un terminal pour regarder des cours et papiers en déplacement… j’ai longtemps hésité entre un Android (HTC Desire) et une tablette Archos (5 IT) mais une offre alléchante m’a poussé vers le Desire.

    Résultat des courses, à part le GPS quand on est complètement perdu et à la bourre (c’est ma spécialité, j’adore oublier l’adresse où je dois aller également), ça n’a comblé aucun besoin que j’avais… au contraire ça en a créé de nouveaux qui sont très loin d’être utiles.

    Au final une tablette Archos 5 IT avec un simple accès Wifi m’aurait largement suffit et j’aurais eu un écran bien plus grand.
    Et j’aurais eu également le lecteur MP3, et les consoles SNES, GBA et autres dans ma poche tout comme le smartphone.

  6. |

    Effectivement, les offres smartphones subventionnes sont perverses… 99$ pour le premier iphone, c’est pas chère mais cela fait 1500$ de service après 2 ans !!!!

    Pour revenir au conséquence sociale du smartphone. Vous parlez à une personne qui a le nez pointé dans ton smartphone, mais elle dit vous écouter.. déroutant.. Et dire que j’ai été comme cela !!!

  7. Pierre
    |

    Oui, je connais ça, un de mes potes est un drogué de tous les réseaux (a)sociaux, il essaie tout et il explique tout ce qu’il fait. Résultat, même en club il twitte :)

    • |

      Oui… ce genre de comportement sera malheureusement de plus en plus présent dans le futur…

      Maintenant, je suis étonné que personne n’ai critiqué mon choix radical… J’aurai aimé avoir un contre-argument dans les commentaires.. Allez ne soyez pas timide :-)

  8. |

    Salut Lucas,

    Tout comme toi, j’ai fait mon Hara-Kiri sur Facebook pas plus tard qu’hier !

  9. |

    Félicitations Roger pour ce grand pas pour retrouver une vie privée :-)
    Tu constatera que c’est beaucoup plus facile de s’en passe que l’on peut penser :-)

  10. |

    Hello,

    Moi je ne critiquerais pas ton choix si ça permet de voir refleurir des billets sur ce blog :-D

    Bon, côté smartphone, je suis moins “radical” quand à ma position car le mien (un Tattoo sous Androïd) me permet de garder un lien avec mes courriels et Twitter (là je fait régulièrement le ménage pour ne pas suivre de comptes s’ils ne m’apportent rien). Comme je pars assez régulièrement hors de Paris (et donc de mon ordinateur), je continue à pouvoir lire au moins les courriels “importants” (famille et amis proches essentiellement) mais je ne suis pas scotché à mon téléphone …

    Chacun doit en faire l’utilisation qui lui correspond et il ne me viendrait pas à l’idée de critiquer le choix de “se rapprocher de la vraie vie” ;-)

    Bon, ce que je dis soit être décousu (je suis en cours de transition vers mon retour sur Paris ;-) mais au final, ce qui est à retenir c’est que je suis heureux que tu envisages de bloguer de nouveau :-)

  11. |

    GillesM : Mon choix radical sans smartphone demeure personnel. Il répond a une addiction et au fait que je n’en avait pas besoins (ayant un ordinateur sous la main quotidiennement).

    Maintenant, je comprend tout a fait que pour des personnes étant beaucoup en déplacement, le smartphone répond a des attentes réels :-)

  12. Kite
    |

    Salut Lucas,

    J’ai eu l’impression que tu parlais de moi dans ce post !
    En effet, je tente de réorganiser ma vie de la même façon en prenant en compte l’utilisation, le coût et la réel utilité des objets qui “encombre” ma vie.

    J’ai par exemple un ordinateur MacBook Pro d’il y a 3 an maintenant qui ne me sert pas à grand chose. Je pense me prendre un iPad 3 (l’année prochaine donc) pour remplacer celui ci ainsi que d’autre objet qui se complétait.
    Pour ce qui est de mon smartphone je pense revenir a un téléphone plus basique mais de nos jours c’est très difficile :/
    La société fait en sorte de compliquer de plus en plus nos vie… pas facile de trouver un téléphone simple (les 99% on tous internet intégré avec des forfait de fou !)
    Sinon la “procrastination”… mon ennemi juré… dure de la combattre mais j’y arrive ! Grace a deux livres (même plus d’ailleurs) qui m’ont ouvert les yeux, je t’invite à les lire aussi : La semaine de 4h par Timothy Ferris et Getting Things Done (GTD) par David Allen ! (les deux sont bien sur trouvable en anglais comme en français). il montre par des exemple a quelle point on passe a coté de chose essentiel a cause de toutes ces autres choses que l’on fait et qui ne servent a rien ou n’ont pas de réel nécessité.
    J’espère en tout cas que de ton coté, tu y arrive.
    A bientôt !

Leave a Reply

Your feedback is valuable for us. Your email will not be published.